Les 3 choix quand on commence la musculation • R&R Strength
contact@rr-strength.fr

Les 3 choix quand on commence la musculation

Lorsque quelqu’un commence une activité comme la musculation, il y a 3 choix :

  • Prendre un coach
  • Etre autodidacte et se renseigner tout seul
  • Laisser faire le hasard

Chaque possibilité possède ses avantages et inconvénients, voyons les en détail.

Prendre un coach

Prendre un coach permet d’économiser du temps :

  1. Le temps de pratique nécessaire à acquérir de l’expérience dans la pratique de la musculation ET du coaching en musculation (plusieurs années)
  2. Le temps alloué aux études dans cette pratique (BPJEPS 1 an, Licence STAPS 3 ans)
  3. Le temps alloué à la formation continue : lecture d’ouvrages, revues, séminaires etc.

De plus, l’investissement monétaire provoque un investissement personnel élevé : c’est le principe d’engagement. Si je paie un coach tant d’euros de l’heure ou pour un suivi, c’est une somme qui m’engage (et j’engage le coach par la même occasion 😉 ). Le cadre apporté par un coach évite les déviations inutiles, questionnements stériles autour de telle ou telle méthode supposée plus efficace.
Le fait est qu’en tant que débutant, la progression est assurée quel que soit le programme. Il faut juste de la constance et de la discipline.

Cependant, le problème de l’adhésion au programme donné par le coach peut se poser : si le programme ne me plait pas, je le saboterai inconsciemment (ou sciemment). Même s’il est optimal pour moi sur le papier.

AVANTAGES :
  • Gain de temps
  • Moins/Pas de prise de tête
INCONVÉNIENTS :
  • Coût financier (qui est également un avantage)
  • Pas vraiment de choix du programme
CONDITIONS DE RÉUSSITE :

 Trouver un bon coach et SUIVRE le programme ET la diète

Etre autodidacte

Se renseigner par soi-même est un investissement à moyen et long terme.
Ce sera une stratégie gagnante si vous avez suffisamment de recul pour prendre les informations nouvelles avec pragmatisme. En clair, que vous ne remettez pas en cause tout ce qui a été appris jusqu’ici à chaque information contradictoire.

Il faut donc définir un cap initial, et le suivre tant que vous progressez. Dans la musculation, il y a 1001 programmes, 1001 méthodes. Etre noyé sous les informations ne vous rendra pas plus musclé, si ce n’est des doigts à force de trier vos classeurs.

Vous avez donc repéré tel programme qui à fait ses preuves, vous allez le suivre tant que vous progresserez. Même si Bernard de la salle vous a parlé du nouvel exercice de la mort qui déclasse le squat : le LEG PULVERIZER. Répondez avec un sourire « Merci Bernard, je progresse sur mon 5×5 au squat clavicule, je vais rester là-dessus pour le moment «

AVANTAGES :
  • Rentable à long-terme
  • Gratifiant et stimulant
INCONVÉNIENTS :
  • Probabilité de se perdre dans la masse d’informations
  • Découragement en cas d’échecs répétés
CONDITIONS DE RÉUSSITE :

Se renseigner grâce aux bons livres/bonnes méthodes et être discipliné

Laisser faire le hasard

Au petit bonheur la chance.
L’équation trouvera ici plusieurs variables, mais les deux principales seront la génétique et la chance.

Génétique car quand on dispose d’une génétique favorable, n’importe quel entrainement intensif fera progresser. Les exemples sont légions autours de nous, et surement de vous aussi.

Chance, car il se peut que Bernard vous accueille à votre premier jour en salle et vous embarque avec lui dans son programme hasardeux également :

  • Cas 1 « monstre génétique « : bingo, votre corps y répond totalement et vous progressez. Pourquoi ? Aucune idée, et à quoi bon savoir puisque vous progressez.
  • Cas 2  «Didier Lambda » : de grosses courbatures le lendemain, mais globalement peu de progrès.
  • Cas 3  «Bernard Supercoach » : Bernard est en fait un excellent pratiquant, et il vous donne de bons conseils et vous met sur les rails. Probabilité assez faible, surtout dans les grandes salles commerciales.

Ici se sépareront probablement pour toujours ceux qui acquerront un corps décent, et ceux qui ne progresseront jamais.

NB : le Cas 1 n’est pas forcément du à la génétique, c’est parfois TOUT SIMPLEMENT un manque de calories. Nombres de débutant en recherche de muscle ne progressent pas parce qu’il ne mange juste pas assez.

AVANTAGES :
  • Aucune prise de tête
INCONVÉNIENTS :
  • Mais aucune prise de muscle (Sauf pour ceux qui mangent beaucoup au début et sauf tout le temps pour les monstres génétiques)
CONDITIONS DE RÉUSSITE :

Etre un monstre génétique et/ou tomber sur un mentor de qualité

Que choisir ?

On déconseillera clairement le hasard comme vous l’avez compris.
Le choix entre prendre un coach et se débrouiller seul dépendra de plusieurs choses :

  • Qu’avez-vous le plus à disposition entre le temps et l’argent ?
  • Estimez-vous la musculation suffisamment pour y engager du temps d’apprentissage?
  • Etre vous suffisamment discipliné pour suivre les conseils d’un coach ?

Prendre un (bon) coach vous assurera une progression sûre à court terme (et après). Etre autodidacte vous assure d’une progression moins sûre à court terme mais est un investissement pour le futur. Le hasard ne vous assure de rien.

Cependant, on peut très bien être dans deux cases à la fois :

1 : prendre un coach et se renseigner à côté. On cumule les avantages de chaque situation et on enlève les inconvénients à être autodidacte (se perdre dans les informations disponibles). Cependant cela demande un coût financier et du temps.

2 : Se renseigner et laisser faire le hasard. C’est une stratégie qui est rarement volontaire mais que l’on observe souvent : le pratiquant se renseigne mais est perdu entre les informations pertinentes et inutiles. Il engloutit une quantité d’informations qu’il ne transforme jamais en savoir puisqu’il ne pratique que peu ce qu’il lit. Il change souvent de programme et c’est finalement le hasard qui fera la progression.

3 : Prendre un coach et laisser faire le hasard. Là, il faut vraiment être un génie, disons-le clairement. Soit vous aimez dépenser inutilement de l’argent, soit vous n’arrivez vraiment pas à vous discipliner.

Le choix n°1 est idéalement le meilleur. Cependant, tout ne peut pas être idéal, il faudra donc faire au mieux.

 Force à vous

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *